Qualité d’eau pour les laboratoires cliniques contemporains

Nouvelle Image

Qualité d’eau pour les laboratoires cliniques contemporains

 

Élément essentiel dans l’opération et exigence absolue des laboratoires cliniques nord-américains modernes depuis les premiers jours, l’eau purifiée utilisée se doit d’être de qualité impeccable en tout temps.  La tendance dans ce domaine semble se diriger vers des exigences et des attentes encore plus pointilleuses puisque l’éventail d’analyses possibles ne cesse de s’étendre.  Cette diversification des analyses possibles entraîne une demande pour une qualité d’eau ajustable selon les paramètres nécessaires et bien que les besoins spécifiques puissent varier selon les applications, il n’en demeure pas moins que le facteur commun à tous les laboratoires est le mandat de produire une eau purifiée avec le moins de bactéries possibles.  

L’eau idéale pour les analyses médicales est donc tellement pure qu’elle ne laisse aucun élément interférer avec la précision des résultats.  Elle doit de plus être disponible en tout temps, de qualité constante (étant donné que la moindre variation peut être considérée en elle-même comme une interférence), l’efficacité énergétique et économique et surtout, la réduction maximale du nombre de manipulations humaines nécessaires dans l’opération et la maintenance du système.

Pour atteindre ces objectif de qualité, une chaîne de traitement bien conçue devrait comprendre une recirculation constante et le maintien d’une basse température.

Reconnus comme étant les types de purificateurs les plus à même de produire une eau de qualité en tous points de vue, les systèmes à bas volume de type I (ASTM) offrent des performances intéressantes tant du point de vue minéral (résistivité) qu’organique (bactéries, endotoxines, carbone organique). Ils offrent aussi une belle flexibilité d’installation grâce à leur conception compacte pratiques pour un montage mural, “de comptoir” ou invisible.  Parmi ces modèles, on note le Arium® de Sartorius Stedim qui, en plus d’offrir des innovations fonctionnelles dans les composantes internes (UV en position horizontale), produit une qualité d’eau unique sur le marché (dans cette gamme, les modèles Arium Pro VF® sont les seules unités d’ultra-purification à proposer un contenu bactérien de <1ufc/1000ml au point de décharge), procurant ainsi tranquillité d’esprit pour les utilisateurs. 

 Sa technologie repose sur un design de fonctionnement fiable et performant, une recirculation continue à travers des résines mixtes et un UV très performant suivi d’ultrafiltration (un procédé de purification qui ne laisse le pas qu’à l’osmose inversée sur le degré de pureté final).

À titre informatif, voici le schéma de fonctionnement :

 

Schéma de fonctionnement Arium Pro-UF

Schéma de fonctionnement Arium Pro-UF

 Ajoutez à un équipement de qualité le soutien d’un spécialiste reconnu et expérimenté qui dispose d’un parc d’équipement intéressant et des compétences nécessaires pour bien conseiller son client et vous détenez la recette infaillible du succès dans toutes vos applications… qu’elles soient médicales, industrielles ou autres.

 *Basé selon ELGA “Pure Water for the Modern Clinical Laboratory”.

Richard Bourdeau

Richard Bourdeau, Consultant et Chef de division

À l’origine de la conception de l’un des projets les plus imposant dans le domaine de la purification d’eau de procédé (en soutien à Teknika-HBA), soit le Centre de Recherche C2MI à Bromont (un projet partenariat avec IBM, Dalsa, et l’Université de Sherbrooke, M. Bourdeau a su développer son expertise dans le domaine de la purification d’eau de procédé industriel et clinique pour les projets de taille. Diplômé en Génie Industriel (AEC) depuis 1997, M. Bourdeau possède les qualifications et l’expertise nécessaire afin de bien soutenir les clients dans leurs démarches de design de solutions et d’acquisition de systèmes d’eau.

Laisser un commentaire